épilogue

Puisque vous êtes là, profitons-en pour combler votre curiosité et faire connaissance.

Moi c’est Gaëtan, apiculteur passionné et fasciné par les abeilles depuis mes 14 ans. 14 ans, c’est l’âge auquel mon grand-oncle, Marcel Roux, m’amène pour la première fois sur son rucher dans les Monts d’Or. C’est lui qui nous lance (avec mon frère Nicolas) dans le grand bain de l’apiculture en nous donnant cette première ruche verte qui a trôné plusieurs années derrière la maison familiale de Haute-Savoie.

Mon chemin m’amène à croiser celui de Charles et de Romain à Paris début 2017. Ils collaborent sur L’Honoré Magazine, une revue française haut de gamme d’art de vivre. Les maisons de champagne sont une composante importante du magazine pour le savoir-faire, l’héritage culturel, et l’image de la France qu’elles véhiculent. Émerge alors l’idée de créer la première maison qui rende au miel ses lettres de noblesse.

D’abord nommée Saint-Ambroise, la première tentative de création d’une maison de miels échoue début 2018. Comme la saison bat son plein chez Confidences d’Abeilles, comme nous venons de lancer le parrainage, je mets le projet en pause et prévois de constituer une nouvelle équipe au sein du Mastère Spécialisé Entrepreneur que je rejoins à GEM en septembre.  

Clémentine, Natalène, Tristan, Marion se joignent donc à l’aventure et font mûrir le projet qui doit aboutir à la création de l’entreprise et de la marque Marcel Roux. En passant de la plateforme de marque construite en interne avec les excellents conseils d’Ivan Laurens, à l’identité visuelle designée par l’extraordinaire Marion Letur, au schéma de production co-construit avec le rigoureux Tristan et l’expérimenté Michel Boquet, à la stratégie marketing imaginée par la visionnaire Marielle Sindt, ou encore l’implacable stratégie de communication orchestrée par l’expérimentée Christelle Cimetière, rien n’avait été laissé au hasard. Mentorés sur l’organisation par Jean-Marie Longchamp, conseillés sur la stratégie de financement par Jean-Claude Lemoine et Guillaume Bailly-Sallins, appuyés comptablement par Maxime Tripier de BDO, juridiquement par Aurélien Feuillu et Angeline Couchevelou du cabinet FIDAL, et challengés finalement par l’incroyable réseau entreprendre Isère (REI), nous étions plutôt bien entourés.

Nous avions même terminé nos rendez-vous valideurs avec le REI et attendions une date pour passer en comité. Le dossier assez complexe, 3 structures, traînait depuis quelque temps lorsque la crise virale fait son apparition début 2020. Fin des discussions, incertitudes, le doute s’installe.

Long story short. Je m’étais fixé une deadline au 31 déc 2019, j’avais poussé plus loin pour voir où le process avec le REI allait nous mener. Après plus de 10.000 heures de travail, une centaine de prévisionnels (requis par divers acteurs), tout autant de dossier de 30/40 pages, je prends conscience de l’absurdité de la situation : « ah quoi pondre tout ça, pondre tout ce vent, alors que la vraie valeur et la seule qui vaille se trouve sur le terrain ou dans exécuter/délivrer. » Sans décision forte et violente, rien n’allait bouger. C’est décidé : « c’est fini, il est temps de passer à autre chose, tant pis pour le rêve de devenir le Guerlain du miel. »

L’aventure Marcel Roux s’achève donc ici, ô combien formatrice sur des dizaines de sujets, mais la passion, le savoir-faire, et le partage continuent d’exister au travers des beaux produits façonnés par Confidences d’Abeilles. Qui sait, une édition Marcel Roux verra peut-être le jour.
Je remercie de nouveau toutes les personnes croisées et qui ont apporté leur patte sur ce projet, elles sont listées ci-dessous.

Gaëtan.

L’idée ici n’était pas d’analyser cet échec, vous pouvez me contacter pour en savoir plus.

L’univers Marcel Roux, page 1 et 2

Consulter

Remerciements

particuliers pour

Marion Letur, qui croyait tout autant que nous au projet, qui s’est énormément investie en réalisant la charte graphique, le logo dont les différents jets sont visibles sur le GIF (40 h de travail), et les documents/plaquettes de présentation.

Vous pouvez la joindre ici.

Marielle Sindt,  qui croyait elle aussi au projet tout autant que nous et qui nous a fasciné par la simplicité avec laquelle elle arrive à mettre des mots sur des sensations, des images, des sentiments, des ambiances.

Jean-Claude Lemoine, pour son implication bienveillante et la pertinence ses conseils.

Jean-Marie Longchamp, pour son mentoring pendant plus d’un an.

Martine Jimenez, pour sa sympathie et les contacts pertinents.

Michel Bourcieu, pour sa sympathie et ses conseils avisés.

Ivan Laurens, pour son temps et son aide précieuse sur la conception de la plateforme de marque.

Christelle Cimentière de l’agence EMC pour la belle stratégie de communication envisagée. La joindre ici.

Aurélien Feuillu & Angeline Couchevelou pour leur temps.

Victoria Taprest pour le super dossier export réalisé.

Guillaume Cruz pour le shooting photo et les conseils prises de vue / réalisation.

pour leur implication

les membres bénévoles du réseau entreprendre Jacques Cartier-Millon, Bernard Bonnaud, Dominique Cebola, Pierre Morize, Frédéric Marie, Eric Gabrieli, Frédérique Guede, Céline Barral, Pascale Théry.

l’équipe du réseau entreprendre Fanny Muet, Antoine Dupont.

Michel Bocquet, Andrea Brondi, Maxime Tripier, Guillaume Bailly-Salins, Pascal Aroule, Laura Martinet, Nicolas Deforge, Lucile Tauvel, Clément Champouillon, Jeremy Pousse, Gust Vansynghel, Furkan Kurt,

pour leur collaboration au plus près : Natalène, Tristan, Clémentine, Charles, Romain.